La Confrérie de l'Aître Languedocien

La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Charte de la Confrérie de l'Aître Languedocien

Aller en bas 
AuteurMessage
garzimlebo
Admin
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 32
Localisation : Carcassonne (RP)
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: La Charte de la Confrérie de l'Aître Languedocien   Ven 9 Mar - 13:43

Citation :
CHARTE DE LA CONFRERIE DE
L’AITRE LANGUEDOCIEN





La Confrérie :

La Confrérie de l’Aître Languedocien rassemble des hommes et des femmes soucieux de Justice. Issus de tout milieu social et de toute confession, ils s’engagent à répondre présents aux demandes d’aide qui leur seront faites, dans le respect de leurs principes et de leurs valeurs.

Ils combattent toute injustice, apportent leur soutien à toute institution tant que celle-ci s’attache à agir légalement et équitablement, travaillent au maintien de la paix et à la libre circulation des personnes.

L’intérêt des Languedociens prime sur tout autre. La liberté et la sécurité (sociale et ‘routière’) sont 2 des droits inaliénables des habitants du Languedoc que les Pérégrins et Gardiens de l’Aître défendent.
Nous offrirons toute l'aide possible aux voyageurs afin que leur voyage se passe au mieux et en toute sécurité.
Ils trouveront des Aîtres et des tavernes avec des menus à bas prix tout au long de leur route.

La Confrérie est, et demeure, neutre politiquement et religieusement. Ses membres sont libres d’opinion [cf. : Les valeurs], mais la Confrérie conserve son statut d'entité neutre et libre de mouvements, excepté si des évènements mettant en grand péril les civils (tous les civils) le demandent [cf. : Modalités de vote, décisions d'urgence].


La devise :

"La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent."


La bannière :




Les modalités premières d’action :

- aide financière à destination des nécessiteux éprouvants, entre autre, des difficultés à se nourrir,
- conseil aux vagabonds,
- service d’escortes sur demande et pour toutes destinations, y compris pouvant mener hors du Languedoc.


Les valeurs :

Le Pérégrin/Gardien de l’Aître est libre, individuellement, de ses engagements politiques et religieux mais il ne devra en aucun cas engager publiquement la Confrérie dans ces deux domaines sans l’aval de ses compagnons, ni s’adonner au prosélytisme au sein de la Confrérie.
Il peut, s’il le désire, s’engager politiquement ou religieusement dans la vie de son comté ou de sa ville, mais s’engage à une assiduité sans faille auprès de la Confrérie.


Les projets fondateurs :

- mission de marchand ambulant pour le compte des municipalités ou du comté,
- une chaîne de tavernes (les Aîtres) dans toutes les villes du Languedoc, avec repas à bas prix et accueil des vagabonds et voyageurs.


Les 2 lignées-sœurs de la Confrérie :

- Le Pérégrin :

Membre de la Confrérie amené à parcourir les routes pour escorter un convoi (marchandises ou voyageur). Il peut aussi être Marchand Ambulant. Il joue le rôle de relais entre les différentes villes et les Aîtres locaux.

- Le Gardien :

Membre fixe de la Confrérie, il a rôle de gestionnaire des stocks. Il a pour mission principale d’aider sur place les personnes dans le besoin et d’informer toute personne en quête de conseils.
Les Gardiens participent au financement des actions de la Confrérie en versant une somme en nature, indexée sur le bilan financier des tavernes et des M.A..

1- Contribution au stock :
Evaluée en fonction du niveau du Gardien, elle est établit par vote de la collégialité de l’Aître.

2- Constitution des stocks :
a) un stock fixe, en réserve : en cas de besoin urgent, comme lors d’une crise.
b) un stock libre à distribuer régulièrement aux populations, avec l’objectif d’une distribution par mois dans une ville du comté.

Chaque mois, un responsable des Gardiens de chaque ville se chargera de percevoir pour la confrérie cette participation, de la garder dans son inventaire et en rendra compte à l’ensemble de l’Aître par un registre mis à jour. Les Pérégrins assureront le transport des stocks en fonction des besoins.


Les changements entre Pérégrin et Gardien sont libres, dans la mesure où un Pérégrin désirant être Gardien trouve un confrère pour le remplacer dans sa charge (et inversement), dans la volonté de conserver un équilibre salutaire entre les deux branches et d’éviter la pénurie de stock.


Modalités de vote

1. De l’égalité inaliénable des membres de l’Aître.
Les membres de la Confrérie de l’Aître forment un conseil où chacun est l’égal de l’autre, où aucune voie ne vaut d’avantage qu’une autre.

2. D’une obligation d’un quorum minimum de votants pour des décisions dites « d’importance ».
- Toute décision concernant la confrérie doit être soumise au vote de l’ensemble des membres avant de pouvoir être prise.
- Les décisions d’importances prises au sein de la Confrérie doivent recueillir les 2/3 des voix lors de leur vote. Sans ce minimum de votants cette décision ne pourra être validée.
- Par « décision d’importance » sont entendus les cas d’exclusions de la Confrérie, d’implication de l’Aître dans un conflit extérieur (guerre, politique) et amendements de la présente charte.

3. Du cas particulier d’une situation d’urgence.
Dans le cas où la Confrérie doit prendre de toute urgence une décision considérée et justifiée comme urgente, la procédure de vote est accélérée. La situation est exposée par un des membres durant une journée, puis débattu durant la journée suivante. À la fin de ces deux jours le vote sera clos et la proposition validée ou invalidée.


Devenir Pérégrin ou Gardien de l’Aître :

La personne désireuse de se joindre aux hommes et femmes de l’Aître doit, après l’avoir lu avec attention, être en accord avec la présente charte. Elle doit s’engager à servir les Languedociens, à respecter cette charte, à ne pas faire honte à la Confrérie. Elle doit également accepter de suivre une formation, durant laquelle un Pérégrin ou un Gardien (selon ses motivations) de l’Aître lui servira de Mentor. Si l’aspirant fait preuve de sa droiture et de son engagement, avec l’accord de son Mentor, il sera nommé Membre de l’Aître Languedocien et nous l’appellerons frère.


Les sanctions en cas de fautes :

Le Membre de l’Aître fautif se verra jugé par ses frères, en plus de la justice si la faute relève de celle-ci.
En toutes circonstances, la Confrérie n’hésitera pas à livrer à la justice le Membre de l’Aître criminel. Pour toute accusation sérieuse et grave contre un Pérégrin ou un Gardien de l’Aître, les accès de ce dernier aux bâtiments de la Confrérie seront suspendus jusqu’à décision de la collégialité. Une salle lui restera ouverte afin de lui permettre de s’exprimer.

LA CONFRERIE DE L’AITRE LANGUEDOCIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confrerie-aitre.niceboard.com
 
La Charte de la Confrérie de l'Aître Languedocien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte de l'Ordre du Mérite
» Qu'est-ce que la Confrérie Galactique 40K ?
» Charte de Création de la CANF - 15 Décembre 1457
» Charte de l’ost royal
» IMPORTANT A LIRE : Du recrutement (extrait de la Charte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Confrérie de l'Aître Languedocien :: L'Atrium :: Le Déambulatoire-
Sauter vers: